Joyeuses fĂȘtes đŸ„ł

Quelques images glanĂ©es au grĂ© de mes cheminements… đŸ„° đŸ„‚ ☀

J’en profite pour vous rassurer : pas de panique si vous n’avez pas encore commencĂ© Ă  lire les aventures de JosĂ©phine et Capucine, j’avance trĂšs doucement et vous n’aurez aucune peine Ă  me rattraper !
Je n’avance d’ailleurs trĂšs vite nulle part


J’ai rencontrĂ© deux jeunes femmes qui voyagent Ă©galement seules dans leur fourgon amĂ©nagĂ© de leurs propres mains. Chacune sa petite maison. Formidable ! Rencontre improbable, je n’avais parlĂ© qu’une seule fois auparavant avec une voyageuse solitaire. Nous sommes toutes les trois installĂ©es devant une plage superbe, agrĂ©mentĂ©e de palmiers et de rochers, avec trĂšs peu de monde. Il n’y a mĂȘme pas de bar ouvert, Ă  se demander si nous sommes bien en Espagne ! Ces Jeunes aventuriĂšres travaillent aussi depuis leur camion, voyagent comme moi au grĂ© du vent et des amis Ă  visiter, ne savent pas encore oĂč elles seront demain et papotent quand ça leur chante. On se rĂ©jouit plus souvent Ă  son tour : la mer nous charme, il y a encore du sable, le soleil fait des siennes, on s’est parlĂ© longuement avec Minou et Boulette (ils se reconnaĂźtront), la montagne Ă©merge de sa brume, le cafĂ© n’est pas mal somme toute, regarde il y a un chat Ă  la fenĂȘtre !, chouette il pleut, gĂ©nial il fait beau, la paĂ«lla avec Cris et Ela est excellente, ah encore une beigne sur le camion… Pas grave, on fera de belles rencontres, encore une randonnĂ©e Ă©pique avec Ana et la bande, je ne fais rien, la paix de la solitude…

3 rĂ©ponses sur “Joyeuses fĂȘtes đŸ„ł”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *