Je déteste la polésie… La quoi ?

#book from garadinervi : repertoriLa polésie !*

Je ne rédige pas cet article de mon propre gré. Certes, j’y pensais depuis un certain temps en lisant quelques poèmes insipides sur les réseaux d’aujourd’hui et qui m’ont rappelé ma vie de moniale…. Continuer la lecture de « Je déteste la polésie… La quoi ? »

Pourquoi les ados sont-ils si mous ?

Bon ben moi j’adore et suis bien contente de vous partager cette petite vidéo jubilatoire que vous connaissez sûrement déjà mais quand on aime, on ne compte pas !

C’est tout pour cette semaine…

Continuer la lecture de « Pourquoi les ados sont-ils si mous ? »

Laisser passer une femme dans l’escalier : galanterie ou goujaterie ?

Le manuel de savoir vivre, laborieusement rédigé par la petite marquise de P. sous la houlette de sa gouvernante, est formel : un homme galant jamais, au grand jamais, ne montera ou descendra un escalier derrière une femme. Quel outrage également ce baise-main que certains prennent au pied de la lettre ! Deux attitudes qui vous vaudront les foudre de l’être dont vous souhaitez être aimé. 
Mais alors, pourquoi lui tient-on la porte ? Pourquoi lui ouvre-t-on la porte de sa voiture ? 

Continuer la lecture de « Laisser passer une femme dans l’escalier : galanterie ou goujaterie ? »

Qui connaît la mère d’Athéna ?

Un roman incroyable pour un essai !
Qui ne connaît pas encore se jettera sur une édition vieille ou récente, cet ouvrage est intemporel… Pensez, Aristote et Platon nous parlent comme on ne les avait jamais entendu.
Mais enfin, c’est incroyable de ne pas savoir pourquoi Zeus est resté maître de l’Olympe alors que son père et le père de son père ont perdu leur pouvoir ! On peut aussi lire « pourquoi j’ai mangé mon père » mais là, c’est plutôt « pourquoi j’ai mangé ma femme »… Et qui est sortie de la tête de Zeus ? En arme mais aussi en pouvoir terrestre, celui de l’artisan. Et qu’a-t-elle de si particulier qu’elle a hérité de sa mère ? Qu’a donc mangé Zeus ?

Continuer la lecture de « Qui connaît la mère d’Athéna ? »

Entre inspiration et coup de cœur depuis l’éternité

Arthur Upfield – sinistres augures

Je sais, l’auteur et son héros, l’inspecteur Napoléon Bonaparte, Bony pour les amis, font déjà partie de ma brève sélection de coup de cœur – ah non ? corrigeons cette terrible erreur !

Je vous laisse lire ces premiers paragraphes de ce roman ethnographico-policier, un peu daté c’est vrai mais tellement séduisant.

Continuer la lecture de « Entre inspiration et coup de cœur depuis l’éternité »

L’art Aborigène

Cet ouvrage magnifique donne de belles interprétations des peintures : plutôt figuratives et rupestres ou sur écorces dans le nord, pointillistes et symboliques dans le désert.

C’est dans cet ouvrage (références exactes à venir – je n’ai pas l’ouvrage sous le coude 😉 que je puise une explication majeure, pour moi, d’une organisation non violente. il s’agit d’une répartition des droits et devoirs sur la terre qui est innovante pour nous Occidentaux. Chacun est « propriétaire » d’une terre et « gardien » d’une autre. C’est donc une responsabilité croisée qui permet de préserver la terre en respectant la « loi » du rêve (voir Gloweswki) : chacun est un bout de la terre, lui appartient, au même titre que les animaux, les végétaux, les minéraux, etc.

Une belle leçon d’écologie depuis quelques milliers d’années. Certes, l’Australie blanche en découvre la puissance depuis peu de temps alors que la terre est ravagée de nos excès et croyance au progrès « humaniste » (voir le point de vue historique largement oublié quand on parle aujourd’hui d’Humanisme, attention aux interprétations naïves : https://fr.wikipedia.org/wiki/Humanisme)

Polar ? déambulation ? Grand roman !

J’aime l’action et donc souvent les polars. Ce n’est pas mon seul critère pour lire. Je ne me fis pas aux critiques dithyrambiques. J’ouvre le livre. Je feuillette, je hume, j’attrape une phrase, un paragraphe et je lis le début.

Continuer la lecture de « Polar ? déambulation ? Grand roman ! »

La musique et le polar

Inspecteur Resnick

Je devrais simplement noter les livres que j’aime, sans chercher à les résumer ou les commenter pour un éventuel public ou moi plus tard.
Mais non, je suis velléitaire, je garde ce livre sous le coude depuis plus d’un mois pour en partager la saveur ici, avec vous, avec moi. C’est très ambitieux… En général, deux semaines après avoir lu un livre, j’oublie l’histoire. Ce qui est économique, je peux relire plusieurs fois le même polar.

Continuer la lecture de « La musique et le polar »

Ngurra-Kurlu

Steve Jampijupa nous explique comment la loi (du Rêve) , le langage, les cérémonies et la famille soudent notre maison (la terre). Pour que « ça » tienne, il faut resserrer les liens donc un peu s’affronter.
« Si on ne respecte pas la terre, on oublie ce qu’elle essaie de nous dire, on disparaîtra… »
Il parle de son peuple aborigène (d’Australie). Mais bon, tout est lié, n’est-ce pas ?

Seuls contre tous

Je viens de découvrir cet auteur, chapeau !

Seul contre tous ?
Pas tout à fait.
Une amoureuse fidèle, deux amis à toute épreuve, trois avocats retors plein d’humour. De quoi affronter, avec beaucoup de patience et de ruse une bande d’affreux dont l’erreur est de se croire tout puissant.

Ils n’avaient pas tout à fait tort…

Mais…

J’ai relu la fin. De la haute volée !